Réforme de l’industrie de la construction : tantôt non, tantôt oui

Apres avoir annoncé que le projet de loi 69, Loi de 2000 modifiant la Loi sur les relations de travail (Industrie de la construction) (voir « L’Ontario annonce des modifications aux dispositions de la Loi sur les relations de travail ayant trait a l’industrie de la construction » sous la rubrique « Publications ») ne passerait pas en troisieme lecture, le ministre du Travail a changé d’idée le 1er novembre 2000 et a déposé une motion pour renvoyer le projet de loi a un comité permanent « pour régler les questions de compétitivité dans le secteur industriel, commercial et institutionnel (ICI) ».

Dans un communiqué de presse émis le 16 octobre 2000, le ministere du Travail avait blâmé les syndicats du secteur ICI pour avoir saboté un consensus qui avait été atteint au cours d’un processus de consultation. Maintenant, le Ministre déclare que le gouvernement « [TRADUCTION] entend proposer une modification qui, si elle est adoptée, dégagerait les entrepreneurs généraux a l’extérieur de la région métropolitaine de Toronto des ententes de travail qu’ils ont signées il y a des décennies avec les syndicats des métiers de la construction ». La déclaration du Ministre indiquait que la modification proposée reprenait « [TRADUCTION] le meme engagement que les syndicats de la construction avaient pris et qu’ils étaient maintenant incapables de remplir ».

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec André Champagne au (613) 563-7660, poste 229.

Related Articles

Temps alloué pour aller voter : obligation de l’employeur le jour du scrutin

Une élection fédérale générale aura lieu le lundi 20 septembre 2021. Les employeurs devraient être au courant du fait qu’en…

La Cour supérieure de justice prolonge le préavis raisonnable en raison de la COVID-19

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, l’incidence potentielle de l’arrêt de l’économie mondiale sur l’octroi de dommages-intérêts dans…

La Cour divisionnaire casse une décision historique sur la discrimination en matière d’emploi fondée sur la citoyenneté

Les lecteurs d’Au Point se rappelleront qu’en 2018, le Tribunal des droits de la personne de l’Ontario (le « Tribunal ») a…