L’appel dans l’affaire Leisureworld est rejeté

La Cour d’appel de l’Ontario a rejeté, le 1er décembre 1997, l’appel du syndicat dans l’affaire S.E.I.U. v. Leisureworld Nursing Homes, dont traitait le numéro de janvier 1998 d’AU POINT (voir « La Cour de l’Ontario déclare que les arbitres n’ont pas compétence pour proroger les délais d’arbitrage » sous la rubrique « Publications »).

Related Articles

Temps alloué pour aller voter : obligation de l’employeur le jour du scrutin

Une élection fédérale générale aura lieu le lundi 20 septembre 2021. Les employeurs devraient être au courant du fait qu’en…

La Cour supérieure de justice prolonge le préavis raisonnable en raison de la COVID-19

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, l’incidence potentielle de l’arrêt de l’économie mondiale sur l’octroi de dommages-intérêts dans…

La Cour divisionnaire casse une décision historique sur la discrimination en matière d’emploi fondée sur la citoyenneté

Les lecteurs d’Au Point se rappelleront qu’en 2018, le Tribunal des droits de la personne de l’Ontario (le « Tribunal ») a…