Protection contre la discrimination pour les partenaires de même sexe et les employées enceintes au Québec

D’importantes modifications a la Charte des droits et libertés de la personne du Québec viennent d’entrer en vigueur. Entre autres, la discrimination fondée sur la grossesse et sur l’orientation sexuelle pour les régimes de pension, les contrats et régimes d’assurance et d’autres avantages sociaux est maintenant interdite.

Par conséquent, les avantages offerts aux conjoints en vertu de ces régimes doivent maintenant etre offerts aux conjoints de meme sexe. En outre, on ne peut plus faire de distinction entre les conditions de santé liées a la grossesse et d’autres maladies. Toutefois, « l’état de santé » peut servir de facteur de détermination de risque dans de tels régimes.

Related Articles

Temps alloué pour aller voter : obligation de l’employeur le jour du scrutin

Une élection fédérale générale aura lieu le lundi 20 septembre 2021. Les employeurs devraient être au courant du fait qu’en…

La Cour supérieure de justice prolonge le préavis raisonnable en raison de la COVID-19

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, l’incidence potentielle de l’arrêt de l’économie mondiale sur l’octroi de dommages-intérêts dans…

La Cour divisionnaire casse une décision historique sur la discrimination en matière d’emploi fondée sur la citoyenneté

Les lecteurs d’Au Point se rappelleront qu’en 2018, le Tribunal des droits de la personne de l’Ontario (le « Tribunal ») a…